Make your own free website on Tripod.com

Effet du magnétisme sur les globules rouges du sang

 

 

Dans les globules rouges, on retrouve le fer au centre de lhémoglobine porteuse doxygène. Le fer, comme on le sait peut être attiré à des endroits précis à laide dun aimant. Dautre part, loxygène est paramagnétique, ce qui signifie que ses atomes ont de petites charges magnétiques, mais trop faibles pour avoir une influence significative les uns sur les autres. Le champ magnétique terrestre est de lordre de 0,5 Gauss et est insuffisant pour obtenir une polarisation significative du fer et de loxygène présents dans le sang.

   

Sous leffet de la fatigue, du stress et de divers problèmes de santé, les globules rouges ont tendance à se regrouper. Ce regroupement, présent chez la plupart des gens à divers degrés, ne facilite pas la prise doxygène dans les poumons et sa diffusion dans les tissus du corps humain. De plus, la libération du CO2 de la surface des globules rouges est plus difficile.

 

 

 

 

Sans champ magnétique

   

 

 

 

 

 

 

Avec champ magnétique

Sous linfluence dun champ magnétique additionnel de plus de 100 Gauss, le fer présent dans les globules rouges du sang est polarisé et produit une rotation des cellules et leur alignement directionnel.

 

Loxygène également est polarisée et devient un ensemble de petits aimants de mêmes signes à la surface des globules rouges. Ceci permet un éloignement des globules rouges les uns des autres, offrant ainsi une plus grande surface pour la prise et la diffusion doxygène et la libération du CO2.

 

On retrouve cet arrangement chez les gens en bonne santé, pleins dénergie, et dotés de bonnes capacités aérobiques.