Make your own free website on Tripod.com

V. Des Anges.

--Les Anges —Leur existence. —Leur épreuve. —Les neuf chœurs des Anges.—Anges gardiens: leurs bons offices; Nos devoirs envers eux,—Les démons

22.—Qu'est-ce que les Anges?

Les Anges sont de purs esprits, qui ne sont pas, comme notre âme, unis à des corps, et que Dieu a créés pour l'adorer et le servir.

Leur nom signifie "envoyé, messager", parce que Dieu les envoie pour exécuter ses ordres. Quelquefois ils se sont manifestés aux hommes avec des corps d'emprunt; mais leur nature est toute spirituelle, et supérieure à celle de l'homme. Les anges sont doués d'une intelligence, d'une volonté, d'une puissance, d'une beauté qui surpassent tout ce qui trouve de plus parfait parmi les hommes.

Un ange extermina en une nuit 185,000 hommes « l'armée de Sennachérib. " Je vis, dit saint Jean, un ange descendre du ciel: il avait une grande puissance, et la terre fut tout éclairée des splendeurs de sa gloire." (Apoc., XVIII, 1. )

23.—Comment connaissons-nous l'existence des anges?

L'existence des anges nous est connue par la révélation et par leurs manifestations nombreuses, racontées dans l'Ancien et dans le Nouveau Testament. C'est là une vérité de foi que nous devons croire sur l'enseignement positif de Moïse, des Prophètes, des Apôtres, et principalement sur la parole même de Jésus-christ L'Église en a fait un dogme catholique, rappelé dans le quatrième concile de Latran (1215) et dans le concile du Vatican (1870). Ce serait donc être hérétique que de rejeter cette croyance, ainsi que le font certains rationalistes modernes.

Les philosophes anciens,—Platon entre autres, _ trouvaient très raisonnable d'admettre, entre l'homme et la Divinité, des êtres plus parfaits que nous. Aussi c'est chose digne de remarque que tous les peuples anciens et modernes, les Perses, les Indiens, les Chinois, les Grecs et les Romains, comme aujourd'hui encore les sauvages de l'Afrique, de l'Amérique et de l'Océanie, croient à l'existence d'esprits supérieurs, sous le nom de diesel ou de démons, de bons ou de mauvais génies. Évidemment cette croyance universelle qui ne vient pas de la raison, doit être attribuée à une révélation primitive.

24.—Que savons-nous sur les Anges?

Nous savons qu'ils furent créés avant l'homme, dans un état de sainteté et de bonheur. Dieu, après les avoir créés justes et saints, les avait mis à une épreuve, comme l'homme dans le paradis terrestre. Un certain nombre d'entre eux, ayant à leur tête Lucifer, furent rebelles à Dieu, lui désobéirent par orgueil, et, en punition de leur révolte, furent immédiatement précipités dans l'abîme de l'enfer. Ce sont les mauvais anges, ou les démons.

Les anges fidèles,—et ils sont les plus nombreux, car on croit que le tiers seulement avait été prévaricateur,—furent confirmés dans la grâce et dans la gloire. Aujourd'hui ils ne peuvent plus pécher; ils jouissent de la vue de Dieu; leur occupation est de le louer et d'exécuter ses ordres, et ils sont heureux pour toujours; ce sont les bons anges.

Nous savons encore que les bons anges sont très nombreux Les prophètes, et en partieulier Daniel et saint Jean, dans leurs visions, aperçurent des milliers et des milliards d'anges au pied du trône de Dieu

Tous ne sont pas égaux. L'Église catholique, se basant sur des passages de la sainte Écriture, admet, avec saint Denis l'Aréopagite, que les anges sont partagés en trois hiérarchies, dont chacune se subdivise en trois chœurs, ce qui fait, en tout, neuf choeurs d'anges, savoir:

1re hiérarchie: les Séraphins,—les Chérubims,— les Trônes;
2e hiérarchie: les Dominations,—les Principautés,—les Puissances;
3e hiérarchie: les Vertus,—les Archanges,—les Anges.

Parmi les anges, nous connaissons spécialement saint Michel, qualifié d'archange, dont le nom signi fie " Qui est comme Dieu ? ", saint Gabriel, archange aussi, dont le nom veut dire: "Force de Dieu ", et saint Raphaël, envoyé à Tobie, son nom signifie " Remède de Dieu. "

25.—Qu'appelle-t-on Ange gardien?

L'ange gardien est un bon ange que Dieu a donné à chacun de nous pour le garder et le protéger. Parmi les bons anges, il en est donc que Dieu a spécialement chargés de nous défendre.

La croyance aux anges gardiens est fondée sur les saintes Écritures. " Dieu, dit le Psalmiste, a commandé à ses anges de nous garder. " — " L'ange du Seigneur est toujours à côté de ceux qui craignent Dieu, et il les défend contre les périls. " (Ps., XC et XXXIII.) Telle était déjà la croyance juive.

Mais Notre-Seigneur la confirme dans son Évangile, lorsque, recommandant aux disciples de ne pas scandaliser les petits enfants, il ajoute: " Je vous le déclare, leurs anges voient sans cesse la face de mon Père. " (S. Matth., XXIII, 10.)

C'est, de plus, une doctrine communément admise et fondée pareillement sur l'Écriture sainte, que l':Église, les royaumes, les diocèses, les paroisses, ont aussi leurs anges tutélaires.

26.—Quels sont les bons offices des Anges gardiens, et nos devoirs envers eux?

Les bons offices des anges gardiens peuvent se résumer à quatre:

1° Ils présentent à Dieu nos prières et nos bonnes œuvres;
2° Ils veillent sur nous, nous inspirent de bonnes pensées et nous aident à accomplir le bien;
3° Ils nous protègent contre les accidents et les dangers corporels; mais ils défendent surtout nos âmes contre les tentations et les embuches du démon;
4° Ils ne nous abandonnent pas quand nous avons péché, mais ils s'efforcent de nous amener à la pénitence. C'est même la croyance des docteurs que si nous allons au Purgatoire, nos anges nous consolent, nous soulagent et ne nous quittent qu'après nous avoir conduits au ciel.

:En échange de tous ces bienfaits, dit saint Bernard, nous leur devons trois choses:

1° Le respect pour leur Présence, et, puisqu'ils sont nos témoins, nous devons craindre de leur déplaire par le péché;
2° La dévotion pour la sollicitude qu'ils nous témoignent; elle devra s'exprimer par une vive reconnaissance et une grande fidélité à recueillir leurs inspirations et à suivre leurs exemples;
3° La confiance pour la protection fidèle qu'ils nous accordent: c'est pourquoi dans nos besoins, dans nos périls et nos afflictions, il faut recourir à leur interecssion puissante

27.—Que savons-nous sur les démons?

Nous savons qu'après leur chute, les démons ou mauvais anges ont été privés du ciel et condamnés pour toujours aux supplices de l'enfer. Toutefois avec la permission de Dieu, un grand nombre de démons sont dispersés dans le monde, où ils portent leur enfer avec eux. Animés de haine contre Dieu et d'envie contre nous, ils emploient, pour nous perdre et nous faire tomber avec eux dans l'enfer, deux moyens que Dieu permet:

1° Les tentations, c'est-à-dire les mauvaises inspirations et les pièges tendus à notre âme, grâce à notre mauvaise nature dont ils font leur compliee;

2° Les obsessions ou possessions: on entend par ces mots les vexations sensibles qu'ils exercent quelquefois contre les corps. Très fréquentes au temps de Notre-Seigneurn les possessions du démon sont aujourd'hui plus rares, parce que son empire a été détruit par Jésus-Christ.

CONCLUSION PRATIQUE

"Si grande que soit la puissance du démon, a Dieu est fidèle, dit saint Paul, et il ne permettra pas que nous soyons tentés au délà de nos forces. " Nous sommes sûrs de triompher si nous employons la vigilance, la prière, le recours à Marie et l'intercession de notre bon ange.

Il est spécialement utile de donner à notre ange gardien un témoignage quotidien de souvenir et de reconnaissance dans les prières du matin et du soir. On peut avantageusement se servir de cette courte invocation, enrichie de précieuses indulgences: Ange de Dieu, mon fidèle gardien, vous que la bonté devine a chargé de ma conduite, pendant ce jour (ou cette nuit), éclairez-moi, gardez-moi, dirigé-moi et gouvernez-moi.