Make your own free website on Tripod.com

De l'Ascension de Notre-Seigneur.

Récit de l' Ascension de Notre-Seigneur.—Les raisons de l'Ascension. —Retour du Sauveur à la fin du monde pour juger les hommes.

57.—Faites le récit de l'Ascension de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Quand il eut passé quarante jours sur la terre après sa résurrection, tantôt se montrant à ses disciples pour les instruire encore et les convaincre, et tantôt disparaissant pour les habituer à son absence, Notre-Seigneur retrouva ses apôtres à Jérusalem, dans le Cénacle. C'était le jeudi, quarantième jour depuis son retour à la vie.- Le moment était venu de retourner à son Père. Jésus traversa les rues de la ville avec ses disciples, dont le nombre s'accroissait dans le trajet; il les conduisit à Béthanie, et de là au versant de la montagne qui devait être marquée par le prodige de son Ascension. Il leur adressa ses recommandations dernières, les bénit, et en leur présence il s'éleva majestueusement vers le ciel, le visage et les vêtements resplendissants de lumière.

Les témoins regardaient encore au ciel s'ils ne le verraient point reparaître. Deux anges apparurent et vinrent leur dire: " Hommes de Galilée, ce Jésus que vous venez de voir monter aux cieux en redescendra un jour de la même manière. " (Actes des Apôtres, I.) Tel est l'événement que nous rappelle chaque année la fête de l'Ascension.

58.—Pourquoi Jésus-Christ est-il monté aux cieux ?

C'est: 1° pour faire jouir sa sainte humanité du bonheur et de la gloire qu'elle a mérités par ses travaux et par ses souffrances. Là " il est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant ", ce qui veut dire que Jésus-Christ est maintenant dans un état de repos et de gloire, occupant près de son Père, dont il partage la puissance, une place d'honneur.

2° En remontant au ciel, Notre-Seigneur voulait, comme il l'annonça lui-même, nous en ouvrir l'entrée et nous y préparer une place et une couronne. C'est, en effet, au jour de son Aseension que Jésus a introduit au ciel la multitude des élus qui attendaient leur délivrance, et nous pouvons espérer d'y pénétrer à leur suite.

3° Jésus-Christ est maintenant au ciel pour y accomplir en notre faveur, auprès de son Père, une médiation continuelle et toute-puissante; il y exerce les fonctions d'avocat et de pontife, c'est-à-dire qu'il continue d'intercéder pour nous auprès de Dieu. Saint Jean, dans son Apocalypse, le vit sous la figure d'un agneau immolé au pied du trône de l'Éternel, pour montrer que Jésus porte dans le ciel les cicatrices de ses plaies et les offre sans cesse, ainsi que sa mort, pour le pardon de nos péchés. « Ayant un tel pontife et un tel médiateur, conclut saint Paul, soyons pleins de confiance ! "

59.—Expliquez les paroles du septième article: D'où il`viendra juger les vivants et les morts.

Nous exprimons par là notre foi au dogme de la Résurrection générale et du Jugement dernier Notre-Seigneur avait annoncé lui-même à ses disciples, et devant le tribunal de Caïphe, qu'il reviendrait sur la terre pour juger les vivants et les morts. Les anges, le jour de l'Ascension, ont rappelé cette importante vérité. C'est le même Jésus qui paraîtra à la fin du monde, avec son corps glorifié, comme au jour où il s'est élevé dans le ciel; et, ainsi que nous l'expliquerons dans les chapitres des fins dernières, il jugera non seulement ceux qui seront déjà morts, mais les vivants eux-mêmes mourront d'abord, puis seront ressuscités pour être jugés avec le reste des hommes dans la vallée de Josaphat.

CONCLUSION PRATIQUE

Élisée, voyant le prophète Èlie, son maître, emporté dans le ciel sur un char de feu, S'écriait: " O père, je VOUS suivrai partout, je ne vous abandonnerai pas ! " Et nous aussi, à la vue de notre Rédempteur s'élevant dans la gloire, écrions-nous: " O Maître, je veux vous suivre au ciel ! "

Mais voici que saint Augustin nous instruit ,et nous dit: " Non, l'orgueil ne monte pas au ciel avec le Dieu de l'humilité, ni l'avarice avec le Dieu pauvre, ni la mollesse avec le Dieu des douleurs, ni la volupté avec le Dieu chaste, ni aucun des vices avec le père de toutes les vertus. " En haut done les pensées et les cœurs ! Mais laissons ici-bas la dépouille de nos péchés, qui mettraient obstacle à notre ascension.