Make your own free website on Tripod.com

LECON PRÉLIMINAIRE

DE LA DOCTRINE CHRÉTIENNE

Nom du chrétien.—Doctrine chrétienne.—Sources de la doctrine,— Division du Cours d`Instruction. — Nécessité de l'étude de la religion. — Dispositions qu'il faut y apporter.

1.—Qu'est-ce qu'un chrétien?

Le mot chrétien vient de Christ (oint ou sacré), qui est le nom donné au Fils de Dieu fait homme, et il veut dire: disciple de Jésus-Christ. Or un chrétien, ou disciple de Notre-Seigneur Jésus-Christ, est celui qui, ayant été baptisé, croit et professe la doctrine chrétienne.

D'où il résulte que, pour être tout à fait chrétien, trois conditions sont nécessaires: 1° avoir reçu le sacrement de baptême 2° croire, c'est-à-dire admettre comme vrai tout ce qu'enseigne la doctrine chrétienne, et 3° professer ou pratiquer tout ce qu'elle Commande.

Il est évident que n'ayant rien fait de plus que les paiens ou les enfants des infidèles pour mériter la grâce du baptême, nous devons cette faveur à une pure bonté de Dieu, et nous avons raison, par conséquent, de dire que si nous sommes Chrétiens, c'est par la grâce de I)ieu.

2.—Qu'est-ce que la doctrine chrétienne ?

Le mot doctrine signifie: un enseignement, en général, et plus souvent un enseignement religieux. En ajoutant le mot chrétienne, nous voulons dire. enseignement venu du Christ, et nous pouvons alors définir la doctrine chrétienne: l'ensemble des vérités enseignées par Jésus-Christ, prêchées par les Apôtres et que l'Église nous propose par ses pasteurs.

C'est Notre-Seigneur, lorsqu'il était sur la terre, qui a pris l'initiative de cet enseignement, destiné à perfectionner la loi de Moïse. Il a consacré les trois dernières années de sa vie à nous faire connaître des vérités à croire, des devoirs à remplir. Ses apôtres, qui, les premiers, avaient reçu ses instructions, les ont prêchées à leur tour, en les complétant par leurs explications. Aujourd'hui cette doctrine chrétienne nous est communiquée par l'Église, qui nous la transmet par ses pasteurs, les évêques ou les prêtres.

3.—Où se trouve renfermée la doctrine chrétienne ?

Elle est renfermée dans les Évangiles, les Actes des Apôtres, les Épitres, et aussi dans l'enseignement traditionnel de l'Église.

Les Évangiles sont le récit des actes et le résumé des enseignements de Notre-Seigneur. Ils ont été écrits dès le premier siècle par les quatre évangélistes dont ils portent les noms: saint Matthieu et saint Jean tous deux apôtres; saint Marc et saint Luc, disciples l'un de saint Pierre et l'autre de saint Paul.

Le livre des Actes des Apôtres, écrit par saint Luc, contient le récit des premiers faits du christianisme et des prédications des apôtres.

Les Épitres sont des lettres que les apôtres adressèrent aux principales Églises qu'ils avaient fondées et dans lesquelles ils développent les enseignements dé l'Évangile.

L'ensemble de ces livres,—complété par l'Apocalypse ou révélation de saint Jean,—forme ce qu'on appelle le Nouveau Testament.

Enfin l'Église a reçu des apôtres des traditions orales; puis, dans le cours des siècles, par ses docteurs et ses coneiles, elle a souvent éclairé ou développé les vérités contenues dans les livres saints: ces traditions et ces explications forment l'enseignement traditionnel de l'Église.

La doctrine chrétienne, contenue dans le Nouveau Testament et expliquée par l'Église, a été résumée dans le livre élémentaire qu'on nomme Catéchisme.— Le mot catéchisme veut dire enseignement verbal, par demandes et par réponses. On a donné ce nom à l'instruction religieuse qui se transmet sous cette forme, et par extension au livre qui la renferme et qui l'expose.

4.—Que contient la doctrine chrétienne ?

Ainsi que toute religion, la doctrine chrétienne contient: 1° des vérités que nous devons croire: c'est ce que l`on appelle le dogme; 2° des devoirs que nous avons à remplir, ce qui constitue la morale: 3° des moyens de sanction établis pour nous obtenir les secours dont nous avons besoin pour nous sauver: ce sont principalement la Prière et les Sacrements; 4° des cérémonies religeuses, destinées à nous mettre en rapport avec Dieu: e'est ce qui s'appelle le Culte.

De là cette division du Catéchisme et de notre Cours d'instruction religieuse en quatre parties: la 1re, intitulée du Symbole des Apôtres, explique les vérités que nous devons croire; la 2e, sous le titre de Commandements de Dieu et de l`Église, fait connaître les principaux devoirs de la morale chrétienne; la 3e, traitant de la Prière et des Sacrements, nous apprend les moyens de Sanctification que nous offre le christianisme; une 4e partie nous initie au véritable culte, en expliquant les Fêtes et les Cérémonies d'Église

5.—Est-il nécessaire de s'instruire de la doctrine chrétienne?

L'homme étant une créature dépendante de Dieu, obligée vis-à-vis de lui à une croyance et à des devoirs religieux, doit conséquemment s'instruire de la religion, afin d'en connaître les enseignements et d'en pratiquer les devoirs.C'est là une obligation de raison et de conscience.

C'est aussi un précepte positif de la 1oi divine et chrétienne: le salut en dépend, et nul ne peut entrer dans la vie éternelle s'il ne croit les vérités nécessaires, s'il n'observe les commandements imposés.—De là l'obligation, pour les prêtres, d'enseigner la doctrine chrétienne, et, pour les fidèles de tout âge et de toute condition, de s'en instruire en assistant au catéchisme d'abord, et ensuite aux instructions.

Ajoutons encore que la science de la religion est la plus belles la plus consolante, la plus nécessaire.— Elle est la plus belle, car elle nous parle de Dieu et de ses œuvres, de notre âme, de ses devoirs et de ses destinées; la plus consolante, car toute seule elle nous vient en aide dans les épreuves et les souffrances qui sont notre partage ici-bas; la plus nécessaire enfin, car Dieu ne nous jugera pas sur le plus ou moins de connaissances humaines que nous aurons acquises, mais sur la façon dont nous aurons pratiqué nos devoirs envers Lui, envers le prochain, envers nous-mêmes: or tout cela ne s'apprend que dans l'étude de la religion.

Enfin les questions religieuses occupent une place si importante dans la vie, qu'il ne nous est pas permis d'y être étrangers ni indifférents. Un chrétien sérieux et intelligent doit pouvoir rendre raison de sa foi; il doit aussi pouvoir la défendre contre les attaques des impies, et combattre l'ignorance de ceux qui parlent à tort et à travers de la religion sans la connaître.

A tous ces titres, l'étude de la doctrine chrétienne devient de plus en plus nécessaire.

6.—Quelles dispositions faut-il apporter à l'étude de la religion ?

1° L'amour de cette science si belle et si utile: "Ceux qui cherchent la sagesse la trouveront, dit l'Esprit-saint, et elle se manifestera à eux. " (Sagesse, v.)

2° L 'humilité de l'esprit; car c'est aux petits et aux humbles que Dieu se plaît à manifester ses enseignements. Platon lui-même recommande excellemment à ceux qui cherchent la vérité " la science de l'ignorance ", c'est-à-dire le sentiment de leur faiblesse.

3° La pureté de cœur. " La sagesse, dit encore le Saint-Ésprit n'habite pas dans un coeur qui fait le mal: la parfaite vertu approche l'homme de Dieu " (Sagesse, I, 6.) C'est un fait d'expérience journalière que les défaillances dans la conduite engendrent l'obscurité de l'esprit et dérobent les clartés lumineuses de d'enseignement divin.

CONCLUSIONS PRATIQUES

1° C'est une grâce incomparable que d`être chrétien: en pensant à l`état malheureux des païens d'autrefois et des infidèles dàujourd'hui nous remercierons Dieu de nous avoir accordé la grâce du baptême, et nous voudrons porter généreusement et fièrement nôtre titre de chrétien, en croyant fermement et en pratiquant courageusement toute la doctrine chrétienne.

2° En vue de mieux connaître la doctrine chrétienne, le disciple de Jésus-Christ relira volontiers le Catéchisme qui la résume si bien, et les Évangiles qui la contiennent dans son Catéchismes de persévérance ou les Cours d'instruction religieuse établis dans les maisons d'éducation. Plus tard il voudra entretenir et développer encore ses connaissances, en assistant aux Prônes et aux Instructions de sa paroisse.