Make your own free website on Tripod.com
Nicolas le vampire ou le musicien

Nicolas le vampire ou le musicien


ENTREZ CHEZ LUI

Mon ami d'enfance… il était avec moi lorsque j'ai fait du théâtre dans mes années mortelles… il y jouait du violon lui par contre… il a même apprit avec Mozart… il est le violoniste le plus doué que je connaisse. Lorsque je fus transformé en vampire, je passa un long moment loin de lui, le laissant seul… je ne voulais pas le blessé ou le tuer pire encore.

Armand qui me haïssait à ce moment… alla le kidnapper pour me forcer à l'affronter… histoire se faisant, j'ai dû transformer Nicolas en vampire pour le sauver… mais il m'en voulait tellement que j'ai dû le laisser avec Armand au théâtre ( théâtre que vous pouvez voir dans le film Entretien avec un vampire)… mais il se tua quelques années plus tard… m'envoyant son violon en guise d'adieu… Ainsi donc, pour ceux qui ont vu le film la " Reine des Damnés "… il y a bel et bien une longue histoire de violon. Pour connaître cette histoire, il vous faudra lire " Lestat le vampire ".
Autre chose… le nom du théâtre " Théâtre des vampires "… c'est Nicola qui le trouva.

Ce que vous ne savez pas car je ne l'ai dit dans aucun livre , c'est que Nicolas n'est pas mort ... je sais, il est censé l'être comme je viens de vous l'écire... moi aussi j'ai cru ce cher Amadeo (Armand)! La vérité est que Nicki est allé se terrer dans les abimes de la terre le temps que lui passe ses souffrances. Il ne s'est déterré que depuis 1995, inutile de vous dire qu'il me maudissait encore à ce moment là! Peu importe, le pardon a fait son chemin... et je dois avouer que son complot avec Armand était vraiment parfait!!!

S'il n'est pas mort par Akasha... c'est uniquement parce qu'il était enterré... comme "les inconus".

Il joue encore du violon, je crois qu'il n'aurait pas pu arrêter. Pour les currieux qui ont lu " Lestat le vampire" et qui conaissent son histoire ... oui il a encore ses mains (sourire).


pour plus d'informations

Il ne se rapelle que ma fureur...


...mais je sais aussi rire!


ici pour retourner au début