Make your own free website on Tripod.com

Les Changements progressifs dans votre alimentation

 

  1. Manger lentement, en prenant de petites bouchées; bien mastiquer pour goûter et faciliter la digestion.
  2. Éviter de boire pendant et après le repas pour ne pas diluer les sécrétions gastriques et nuire à la digestion. Prendre la bonne habitude de boire avant ou deux heures après les repas.
  3. Boire davantage d’eau, 4 à 6 verres par jour; au lever, avant et entre les repas, au coucher, ceci aide à remplacer les boissons excitantes (thé, café, alcool) par des boissons saines (eau de source, tisanes, substitut de café à base de céréales).
  4. Commencer chaque repas avec des crudités sous forme de salade de légumes; cette pratique augmente notre consommation de légumes et de fibres. En outre, consommer des aliments crus avant des aliments cuits assure une excellente digestion et diminue la sensation de fatigue et de somnolence ressentie après un repas composé uniquement d’aliments cuits.
  5. Introduire des aliments complets et nutritifs en remplacement des aliments à forte teneur en calories mais dont la valeur nutritive est nulle ou presque: les "calories vides".
  1. Éliminer le sucre blanc.
  2. Dans un premier temps, remplacer les desserts par des fruits, 2 heures à 2½ heures après les repas. Très vite, cette habitude de terminer le repas par un dessert sera tout simplement perdue; le dessert ne sera plus synonyme de sucre et pâtisserie, mais plutôt de fruits frais.

  3. Consommer des céréales entières.
  4. Remplacer immédiatement les céréales raffinées par les céréales entières, c’est-à-dire non décortiquées, contenant plus de fibres et d’éléments nutritifs. Il est facile d’adopter le pain complet, le gruau, le riz complet, les pâtes alimentaires complètes sans que cela ne révolutionne le menu. Introduire graduellement dans l’alimentation des céréales moins connues comme le millet, le sarrasin, etc.

  5. Diminuer la consommation d’acides gras saturés.

Consommer les huiles végétales de première pression à froid non-hydrogénées et riches en acides gras polyinsaturés, pour remplacer les huiles raffinées et les graisses solides.

  1. Introduire davantage de légumes frais et de germes et réduire la consommation de conserves. Ces dernières contiennent du sucre, du sel, des produits chimiques, et les légumes ont perdu leur valeur nutritive en raison de la cuisson excessive. En manger moins incite à une alimentation fraîche, saisonnière et nutritive.
  2. Manger est un plaisir à partager.

L’adoption de chacune de ces nouvelles habitudes est un succès en soi, et très rapidement des effets bénéfiques pour le corps et pour l’esprit se font sentir tout en résolvant de nombreux problèmes de santé, y compris l’excès de poids.

Lorsqu’une certaine habitude alimentaire est trop difficile à abandonner, se concentrer plutôt sur l’acquisition d’une meilleure habitude jusqu’à ce que l’autre disparaisse graduellement ayant de moins en moins d’espace pour se manifester.

Ex.: Manger une crudité ou boire de l’eau chaque fois que le goût du sucre ou du café s’impose.

Prendre une marche plutôt que de manger avant de se coucher.

Faire 30 minutes d’exercice par jour; marche, natation, jogging, ski de fond, racketball. Il faut que l’exercice soit assez violent pour accélérer la respiration et le rythme cardiaque. Si vous n’êtes pas entraîné, procéder progressivement. L’exercice physique est indispensable à l’efficacité totale de tout programme alimentaire.

SPA Laberge ; Micheline Levesque, n.d ; (450) 699-8686.

 

:: RETOUR AUX DOSSIERS ::